Politics

À Bordeaux, Doo conseil accompagne les handicapés psychiques vers l’emploi


Parents de deux enfants dont un autiste, Alexandra et Marc Langlois ont créé à Bordeaux Doo conseil, une entreprise de conseil et d’inclusion des personnes présentant des troubles du spectre de l’autisme. « Étant nous-même parents, accompagnant des familles, créateurs d’associations, on comprend la demande d’inclusion de ces jeunes. Ils veulent être dans le monde comme les autres. Cette insertion a besoin d’une…

Parents de deux enfants dont un autiste, Alexandra et Marc Langlois ont créé à Bordeaux Doo conseil, une entreprise de conseil et d’inclusion des personnes présentant des troubles du spectre de l’autisme. « Étant nous-même parents, accompagnant des familles, créateurs d’associations, on comprend la demande d’inclusion de ces jeunes. Ils veulent être dans le monde comme les autres. Cette insertion a besoin d’une assistance invisible. On doit soutenir leurs particularités sans les exposer », résume Alexandra Langlois. Doo conseil œuvre de concert avec Clubhouse, Adapei, Handamos, le centre de la Tour de Gassies et d’autres structures associatives : « Nous sommes complémentaires ».

Alexandra et Marc Langlois ont fait converger leurs expériences personnelles, professionnelles et associatives pour créer leur société commerciale de l’économie sociale et solidaire en 2018. Ils ont conjugué vingt ans de travail dans la relation client, à leur expérience militante pour l’inclusion des personnes handicapées psychiques.

Expertise et accompagnement

Le versant conseil de Doo permet de financer et de consacrer du temps à la partie inclusion. La société intervient par exemple sur l’univers des patients en milieu hospitalier, pour améliorer le système de gestion et les parcours des patients. « Un de nos clients, une association qui gère les droits hospitaliers, n’arrivait plus à gérer le flux d’appels. On a remonté toute son organisation et découvert une procédure en ligne dans laquelle l’usager ne comprenait pas ce qu’on lui demandait. D’où la multiplication des appels. Tout ce qu’on sait faire en relation clients, on l’apporte en expertise aux hôpitaux. »

« Ici, chacun peut avoir son intimité, travailler sans être vu par l’autre. »

Marc Langlois souligne l’importance d’être structuré en entreprise : « Une fois par semaine, on a une réunion dans laquelle on aborde nos dossiers de conseil. Ça met tout le monde dans une dynamique de travail. Être constitué en entreprise, ça nous permet une grande souplesse, en plus de traiter d’égal à égal avec nos clients. On ouvre aux demandes d’inclusion notre écosystème de partenaires, clients, de gens rencontrés par le réseau tissé par l’engagement associatif. »

Sur le même sujet


Handicap : des outils d’information pour faciliter l’accès aux soins

Handicap : des outils d’information pour faciliter l’accès aux soins

Renoncement aux soins, retard de diagnostic… Les personnes atteintes d’un handicap sont nombreuses à avoir déjà vécu l’une de ces situations. Être soigné, rester en bonne santé est plus difficile pour elles. C’est ce que montre le rapport « L’accès aux droits et aux soins des personnes en situation de handicap et des personnes en situation de précarité » publié en 2018. Et selon les derniers chiffres du baromètre Handifaction 2020, elles sont 20% à déclarer n’avoir pas pu être soignées. Parmi ces personnes, 11% ont abandonné leur recherche de soins.

Les bureaux de Doo se sont montés en mai 2021, pour accueillir les personnes en demande d’inclusion. Le but de Doo conseil côté insertion est d’aider les jeunes à monter leur projet avec une assistance informelle, « plutôt que rester isolés chez eux ». Avec un forfait symbolique, ils peuvent occuper le poste de travail, avec ou sans ordinateur. Et retrouvent des rendez-vous sociaux. Alexandra Langlois motive cette prise en charge : « On accompagne sur des métiers qui peuvent aussi être faits chez nous en télétravail. Car parfois, l’entreprise qui accueille a besoin d’aide, le management des handicapés psychiques est complexe. D’autant plus qu’aujourd’hui la culture d’entreprise est à la sociabilité, un système horizontal, avec un tutoiement presque obligatoire. Ici, chacun peut avoir son intimité, travailler sans être vu par l’autre. »

Doo conseil 33 rue Elie-Gintrac, 33 800 Bordeaux. 09 51 56 70 83. contact@doo-conseil.com



Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

close