Sports

Alaphilippe absent du Tour ? Le scénario prend forme


La grave chute de Julian Alaphilippe pourrait conduire l’équipe Fast-Step Alpha Vinyl à revoir ses plans pour le Tour de France. Même si Remco Evenepoel n’a pas l’air emballé…

La réponse est non. Dans le cas où Julian Alaphilippe viendrait à manquer le Tour de France, suite à sa grave chute sur Liège-Bastogne-Liège, Remco Evenepoel n’a pas l’intention de changer ses plans et d’endosser le rôle de chief de l’équipe Fast-Step Alpha Vinyl sur la Grand Boucle. « Non, on ne va pas faire ça », a répondu le jeune Belge  lors de l’émission de télévision belge Further Time Koers. « Nous n’y avons même pas encore pensé. Et cela n’arrivera pas. Le calendrier est fixé. L’année dernière, nous avons fait l’erreur de trop changer de programme », a ajouté le vainqueur de la « Doyenne », qui a prévu de disputer le Tour d’Espagne plus tard dans la saison.

Guide pour le website Cyclism’ Actu, Cyrille Guimard comprend l’embarras de l’équipe belge, qui pourrait tout de même compter sur son sprinteur Fabio Jakobsen pour aller chercher des victoires sur le Tour. « Je crois qu’ils ne savent pas. Je pense que dans cette state of affairs il est pressing de prendre son temps et de rester calme, explique le « Druide ». Il sera quand même difficile si Julian Alaphilippe n’est pas au départ que Remco Evenepoel ne le soit pas. Maintenant est-ce que Evenepoel a envie d’y être ? Est-ce que dans sa tête il est formaté pour cela ? Cette année je n’ai pas l’impression que ce soit le cas. On ne half pas sur le Tour en arrivant au pied levé, il faut quand même avoir le temps un petit peu de rentrer dedans, et il ne peut pas y aller comme un équiper. On va attendre de lui qu’il aille chatouiller Pogaçar et les autres favoris. Il aura aussi surement son mot à dire et il y’a l’évolution de Julian sur un plan purement médical, c’est quand même ce qui donnera le ‘la’ sur ce qui va se passer derrière. »

Tout dépendra en effet de l’état de santé d’Alaphilippe. En général, les coureurs qui sont victimes de graves blessures comme celles subies par le doublé champion du monde (fracture de l’omoplate, fracture des côtes…) ont besoin de plusieurs mois reprendre la compétition. Pour le Français, on devrait en savoir plus d’ici le mois de juin. « Si Julian est arrêté un mois, il ne fera pas le Tour, estime Cyrille Guimard. Alors la query se pose de si on y half sans chief. La vraie query est là, à partir du second où tu n’as plus de chief les sponsors vont demander une tête d’affiche au niveau de l’équipe. Ils sont surement encore dans la prudence et la réserve et ils ont raison de l’être. »





Supply hyperlink

Leave a Reply

Your email address will not be published.