Entertainment

Au Royaume-Uni, le salaire minimum ne cesse d’augmenter depuis 5 ans



Le salaire minimum du Royaume-Uni a augmenté d’un tiers en cinq ans. Une « expérience économique grandeur nature », selon Nye Cominetti, économiste au cercle de réflexion Resolution Foundation cité par Le Monde.

Depuis 2015, le salaire minimum au Royaume-Uni n’a cessé d’augmenter pour atteindre à ce jour 9,91 livres sterling, soit 10,63 euros, de l’heure. Il dépasse ainsi notre smic horaire national, fixé quant à lui à 10,57 euros, et s’apprête même à le dépasser dès le mois d’avril pour grimper à 9,50 livres (11,30 euros), détaille un article du Monde.

Cette augmentation progressive du salaire minimum est une stratégie menée par Royaume-Uni depuis plusieurs années. En cinq ans, il a augmenté d’un tiers et ses effets directs sur le taux d’emploi se font ressentir : le taux de chômage n’est que de 4,2 % outre-Manche, tandis que depuis la crise sanitaire, le pays compte 420 000 emplois de plus.

« Tous les économistes pensent qu’à partir d’un certain niveau le salaire minimum va finir par réduire le taux d’emploi, mais personne ne sait à partir de quand », explique au Monde l’économiste Nye Cominetti.

Le Royaume-Uni a adopté cette stratégie dans un but : réduire les impôts et les aides sociales. L’objectif est d’atteindre 66 % du salaire médian d’ici 2024, précise le quotidien national, avant de lister les autres pays européens favorables à cette tendance : en Espagne par exemple, le salaire a augmenté de 7 % en 2017 et de 22 % en 2019. En France, le salaire minimum stagne « depuis des décennies ».

Une observation qui pourrait peut-être enrichir les programmes des candidates et candidats à l’élection présidentielle ?





Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

close