Entertainment

Cannes 2022 : Diane Kruger dévoile sa spectaculaire traîne avec son amoureux Norman Reedus



Dans sa gown signé Ami Paris, marque française d’Alexandre Mattiussi, Diane Kruger a fait une nouvelle apparition elegant sur le tapis rouge du Pageant de Cannes pour la clôture de cette 75e édition. Elle a encore une fois divinement posé avec son compagnon et père de sa fille Nova Tennessee, l’acteur Norman Reedus, bien connu des followers de la série Strolling Useless. Sa gown bustier étincelante a fait sensation sur le pink carpet mais aussi dans la salle du Grand Théâtre Lumière où s’est déroulée la cérémonie finale. En effet, elle est venue remettre le prix d’interprétation à Track Kang Ho, héros des Bonnes étoiles / Dealer de Hirokazu Kore-eda, qui a précédemment joué dans Parasite, la Palme d’or 2019.

D’autres duos amoureux ont brillé sur le tapis rouge cannois, comme celui formé par Carole Bouquet et Philippe Sereys de Rothschild. L’actrice française était également l’une des remettantes d’un prix lors de la soirée, offrant au passage un beau baiser de cinéma au président du jury Vincent Lindon. Iris Knobloch, ancienne patronne de Warner Europe, était aussi avec sa moitié, François Breavoine, elle qui prendra la succession de Pierre Lescure pour la route du Pageant l’an prochain. Les actrices Anna Mouglalis et Camille Razat, l’écrivain Paul-Loup Sulitze, Stéphane de Groodt ou encore Sami Naceri étaient également bien accompagnés pour cette dernière montée des marches. L’amoureux de Virginie Efira, Niels Schneider, a lui gravi les marches en solo, puisque sa talentueuse amoureuse était déjà dans la salle, se préparant pour son rôle de maîtresse de cérémonie.

Les comédiennes Brigitte Fossey et Amira Casar, la réalisatrice Laetitia Dosch, les sculpturales Madalina Ghenea, Andie MacDowell, Kat Graham et Maria Borges ont dévoilé leur tenue sensuelles tandis que le jury au complet a pu poser une dernière fois avant de dévoiler son palmarès, avec la Palme d’or pour Triangle of Unhappiness / Sans filtre de Ruben Östlund.



Supply hyperlink

Leave a Reply

Your email address will not be published.