Entertainment

Comme Delphine Wespiser, ces 7 célébrités ont provoqué de vives réactions après leur soutien politique



Delphine Wespiser est écartée deTouche pas à mon poste (C8) jusqu’à la fin de l’élection, tout comme Bernard Montiel, les deux chroniqueurs ayant donné leur avis. Mais si Bernard Montiel est connu pour être le porte-parole de l’Elysée, comme rappelé par Cyril Hanouna, l’avis de la Miss France 2011 a été quelque peu plus polémique. L’Alsacienne a en effet affirmé son soutien à la candidate d’extrême droite – qualifiée pour le second tour de la présidentielle – Marine Le Pen lors de son passage dans l’émission Touche pas à mon poste le 13 avril dernier. Un soutien décrié qui l’a mise en proie à de nombreuses critiques et insultes. Comme l’ancienne reine de beauté, qui partage sa vie avec un sure Roger, d’autres célébrités ont provoqué de vives réactions après leur soutien politique.

Il y a ainsi eu Faudel, qui des années plus tard, a toujours du mal à digérer cette douloureuse période. Si le soutien de Johnny Hallyday à Nicolas Sarkozy en 2007 n’a pas fait de obscure, celui du chanteur lui a causé de nombreux ennuis. En février dernier, il acceptait de se livrer sur ce sujet dans Complément d’enquête. À 44 ans, l’ex-petit prince du raï, qui a bien changé, reconnaît avoir sombré en dépression après son engagement auprès de l’ancien président. Il admet même avoir dû “quitter la France” et évoque ses nombreux regrets. Un autre chanteur a dû quant à lui mettre les factors sur les i après qu’on lui a prêté un soutien à Valérie Pécresse. Il s’agit de Gims. Des vidéos de lui auprès de l’ex-candidate à la présidentielle 2022 ont été interprétées comme son soutien à cette dernière. Dans le JDD, Maître Gims a tenu à clarifier la state of affairs, après avoir fait l’objet de nombreuses critiques. “Non, je ne soutiens pas Valérie Pécresse. On a ressorti une vieille vidéo tournée à l’époque où elle n’était pas candidate. Je soutiens sa démarche, en tant que présidente de la Région Île-de-France, pour les jeunes talents. Je l’aurais fait avec tous les autres politiques, sauf avec les extrêmes“, a-t-il indiqué.

“La plus grosse bourde de ma vie”

En 2016, c’est Jean-Marie Bigard qui a dit regretter son soutien à Nicolas Sarkozy. “Je me suis rendu compte après coup que j’avais fait une connerie. Moi qui aime tellement les gens, qui ai dans ma salle autant de gens de gauche que de droite, qu’est-ce que je vais aller prendre parti pour l’un ou pour l’autre?“, s’est-il désolé dans Les Grandes Gueules (RMC). Il assurait avoir retenu la leçon et ne plus vouloir se prononcer pour qui que ce soit. Le comédien Franck de Lapersonne, lui, a dit regretter avoir soutenu Marine Le Pen lors de la campagne présidentielle de 2017, évoquant la plus grosse bourde de (sa) vie” et comprenant que des gens ont pu être choqués. Après des propos polémiques tenus en marge du competition de Cannes sur Emmanuel Macron, Pio Marmaï a tenu à s’expliquer. Après le tollé déclenché pour avoir confié qu’il aimerait “casser la gueule” du chef d’État, il est revenu sur la polémique sur LCI. Enfin les shitstorm suite à des propos sur un quelconque soutien politique ne sont pas seulement réservés à l’Hexagone. En effet, George Clooney a connu lui aussi une polémique après ses propos visant Viktor Orban quand Caitlyn Jenner, père de Kylie et Kendall Jenner, a dit regretter avoir soutenu Donald Trump , en 2018, avant de réitérer ce soutien quelques années plus tard, en 2021.



Supply hyperlink

Leave a Reply

Your email address will not be published.

close