Entertainment

Des boites à musique installées sur les murs de Paris


Depuis quelques semaines, le réseau d’artistes The Atomik Nation qui regroupe des musiciens, danseurs, vidéastes, street-artists colle des “street music box” à travers Paris. Leur idée se joue des codes du street art. Plus qu’un très beau visuel leur oeuvre est participative et musicale . Il collent de la musique dans la rue. Avec leur propre morceau, ou en rendant hommage à des artistes majeurs, à partir de lieux qui font écho à leur vie. L’équipe Atomik Nation s’est mis à fond pour ce projet et a travaillé pour l’écriture avec le calligraphe parisien Julien Chazal. En tout, c’est plus de et 20 pièces sur les murs de sa ville. Le 2 mars 2021, jour anniversaire de la mort de Serge Gainsbourg, c’est Le Poinçonneur des Lilas, qui a eu droit à sa boîte à musique, au métro Porte des Lilas. En tournant la manivelle, on entend le morceau original, puis via un flashcode, on découvre un remix imaginé par le réseau d’artistes.


©Mon petit 20ème

Un renouveau du street art

Il y a une semaine, c’était l’anniversaire d’Edith Piaf, née à Paris le 19 Décembre 1915. Pour l’occasion le collectif est allé coller une boite à musique sur une ancienne adresse d’Édith Piaf au 4 rue Paul Valéry.  Si vous passez devant la maison, vous verrez cette boîte à musique rose réalisée en collaboration avec le calligraphe Julien Chazal. Tournez la manivelle pour entendre un remix de la Vie en Rose signé Atomik ! C’est pour eux « Un premier hommage à cette chanteuse des rues de Paname, qui restera pour toujours l’interprète inégalable, de la chanson de langue française la plus jouée au monde de tous les temps. » 





Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published.