Entertainment

Doit-on s’attendre à une vague de froid au printemps ?


Toi aussi, tu as passé le dernier mois à enfiler un pull pour au final mourir de chaud dehors ? Et pour cause, un indicateur thermique national (moyenne de températures à partir de 30 stations représentatives) donnait une moyenne de 10,7°C entre le 24 et 31 décembre, soit des températures hyper rassurantes en terme de réchauffement climatique. En 2022, pas d’amélioration, puisque le week-end dernier était super doux lui aussi avec jusqu’à 15°C à Paris, un chiffre sidérant quand on sait que la température la plus basse enregistrée à Paris était de -23,9°C en décembre 1879.

Un lien de causalité?

D’après Météo France, cinq autres Noëls ont été enregistrés comme particulièrement doux, avec 3°C de plus en moyenne, en 2012, 2013, 2015, 2016, et 2019. En revanche rassurez-vous, les week-ends de Pâques suivants, ces Noëls n’étaient pas systématiquement froids.

« Pâques 2020 fut même remarquablement chaud avec 26°C à Paris », toujours selon Meteo France. Pas de vague de froid obligatoire donc, on pourrait même continuer sur une lancée de douceur printanière, même si on n’est jamais à l’abri d’un coup de froid surprise… Restez à l’affût, et ne vous débarrassez pas de vos pulls si rapidement.

via GIFER



Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

close