Entertainment

Eric Dupond-Moretti mis en examen pour prise illégale d’intérêts, son avocat s’exprime


Eric Dupond-Moretti a été mis en examen ce vendredi 16 juillet 2021 par la Cour de justice de la République pour prise illégale d’intérêts. Une nouvelle qui a été annoncée par ses avocats quelques minutes après l’interrogatoire du garde des Sceaux face aux magistrats de la Cour de justice de la République. Pour rappel, il était “soupçonné d’avoir profité de sa fonction de garde des Sceaux pour régler ses comptes avec des magistrats pour lesquels il avait eu maille à partir quand il était avocat”, a rappelé BFMTV. Des soupçons que le principal intéressé a toujours réfutées.

“Sans surprise, il a été mis en examen”

C’est Christophe Ingrain, l’avocat d’Eric Dupond-Moretti, qui a pris la parole et annoncé le verdict devant la cour de justice de la République. “Le ministre de la Justice était convoqué pour être mis en examen. Sans surprise, il a été mis en examen. Il ne lui a pas été expliqué les raisons pour lesquelles la commission d’instruction a considéré que les indices graves et concordants étaient réunis et justifié sa mise en examen. Ce mépris pour ses droits s’inscrit dans la suite des anomalies que nous avons constaté, dénoncé depuis le début de la procédure”, a-t-il commencé. 

Et de poursuivre : “L’accusation est portée par le même procureur général qui a conseillé au ministre de prendre la décision qui lui vaut aujourd’hui sa mise en examen. La plainte qui fonde cette procédure est déposée par le syndicat de magistrats qui avait qualifié la nomination d’Eric Dupond-Moretti de déclaration de guerre. La perquisition qui a eu lieu au ministère de la Justice a été annoncée la veille dans la presse. La convocation d’Eric Dupond-Moretti pour cette interrogatoire a elle aussi fait l’objet d’une publicité. Il a subi la présence d’une vingtaine de gendarmes armés dans son bureau pendant la perquisition. Il a apporté tout au long de cette audition des explications très claires et très précises sur les faits qui lui sont reprochés. Ses explications n’ont malheureusement pas suffit à renverser une décision qui, nous l’avons constaté, a été prise avant l’audition. Nous allons évidemment désormais la contester cette mise en examen, dès la semaine prochaine, de même que dès la semaine prochaine, nous demanderons l’audition du procureur général (…) pour que la vérité soit faite sur les faits pour lesquels Eric Dupond-Moretti a été convoqué aujourd’hui”.

Par Non Stop People TV



Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

close