Politics

face au variant Omicron, les Grammy Awards reportés, le Festival de Sundance 100 % virtuel


Sur cette photo d’archive prise le 28 janvier 2018, les trophées des Grammys sont installés dans l’espace presse, lors de la 60e édition des Grammy Awards, à New York.

La saison 2022 des prix cinématographiques et musicaux s’annonce une nouvelle fois chamboulée par la crise sanitaire. La cérémonie de remise des prix des Grammy Awards a été reportée sine die en raison des « incertitudes qui entourent le variant Omicron », tandis que le Festival du film de Sundance a décidé d’être encore cette année entièrement virtuel, ont annoncé, mercredi 5 janvier, les organisateurs des deux événements.

« Organiser le spectacle le 31 janvier comporte tout simplement trop de risques », explique dans un communiqué l’Académie du disque américaine, ajoutant qu’une nouvelle date pour la soirée des Grammy Awards prévue à Los Angeles sera annoncée « prochainement ». La veille, les organisateurs des Golden Globes ont décidé de maintenir leur cérémonie de remise des prix prévue dimanche 9 janvier, mais sans public ni retransmission télévisée.

Lire aussi Trop opaques, peu représentatifs : à Hollywood, les Golden Globes tentent de se réformer

Omicron est devenu le variant de Covid-19 ultra-majoritaire aux Etats-Unis, où plus d’un million de nouveaux cas de contamination ont été enregistrés en vingt-quatre heures lundi dernier, le plus niveau jamais enregistré.

Citant des « taux de transmission étonnamment élevés du variant Omicron », les organisateurs du Festival du film de Sundance, qui devait s’ouvrir le 20 janvier dans l’Utah (ouest), ont de leur côté dû se résoudre à abandonner les événements prévus en chair et en os. Le festival se déroulera donc encore « cette année en ligne », déplorent-ils, regrettant de ne pouvoir mettre en œuvre « l’expérience hybride » qu’ils avaient préparée.

Le Monde avec AFP



Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published.