Politics

Griset, El Haïry, Saint-Martin, Guérini, Fesneau – Ces inconnus qui ont fait le quinquennat




Pendant cinq ans, ils ont été aux premières loges d’un quinquennat intense, certains diront « pour rien ». Ministres, candidats marcheurs ou chef de parti, ces personnalités dans l’ombre d’un président jupitérien ont tantôt survécu, tantôt succombé aux affres du pouvoir. Malgré leurs fonctions, leurs titres plus ou moins ronflants, ils sont demeurés des inconnus auprès du grand public, des seconds rôles dans le théâtre de la politique française. Au service d’un seul.

En cet hiver préélectoral et à quatre mois de l’élection, Le Point vous propose de franchir l’envers du décor à la rencontre de quelques-unes de ces personnalités qui ont œuvré à la bonne marche du quinquennat. Souvent dans un relatif anonymat, parfois dans l’ingratitude, rarement sans talent… Alain Griset, ministre éphémère rattrapé par la justice, Sarah El Haïry, enthousiaste secrétaire d’État chargée d’une jeunesse désabusée, Laurent Saint-Martin et Marc Fesneau, tous deux sacrifiés sur l’autel des régionales ou Stanislas Guérini, éternel prisonnier d’En marche !.

Mais que l’on ne s’y trompe guère, tous espèrent, à l’aune de la prochaine élection présidentielle, voir leurs espoirs d’ascension se réaliser lors d’un second mandat. De l’ombre à la lumière.

Liste des épisodes :
Lundi 27/12 : Stanislas Guérini
Mardi 28/12 : Marc Fesneau
Mercredi 29/12 : Laurent Saint-Martin
Jeudi 30/12 : Alain Griset
Vendredi 31/12 : Sarah El Haïry




Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

close