Sports

Incidents PFC-OL: Paris fait appel


Le club de Ligue 2 a annoncé mercredi interjeter appel des sanctions prises à son encontre après le 32e de finale de la Coupe de France contre l’Olympique Lyonnais.

Eliminé de la Coupe de France sur tapis vert, bon pour une amende de 10 000 euros, le PFC avait aussi écopé de la suspension de son stade pour cinq rencontres. Cette dernière sanction ne passe vraiment pas pour le président du club de Ligue 2.

Lors d’une conférence de presse tenue mercredi en fin de matinée, Pierre Ferracci a rappelé que le caractère à risque de ce 32e de finale disputé à domicile le 17 décembre contre l’OL n’avait pas été communiqué au Paris Football Club.

Lire aussi : Coupe de France: L’OL éliminé et lourdement sanctionné

Le club « regrette la position prise par les différents services du Ministère de l’Intérieur et de la Préfecture de Police de Paris, indique un communiqué publié par le PFC. Il confirme qu’en aucune manière et à aucun moment la qualification de match à risque n’a été utilisée à son endroit ».

« Aucun de ces individus n’est identifié comme faisant partie des supporters du Paris FC », poursuit le club, évoquant les personnes impliquées dans les violences entre « supporters » lyonnais et supposées appartenir aux soutiens du PSG.

Le PFC estime que « l’éradication de la violence passera d’abord et surtout par des sanctions individuelles plus sévères pour les auteurs de ces violences. » Et non pas en privant le public du stade Charléty de venir soutenir son équipe, sous-entend le troisième de Ligue 2.

Lire aussi : Coupe de France : Les 16e de finale





Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

close