Politics

Israël élargit la 4e dose de vaccin, les Etats-Unis rejoignent la liste des pays classés « rouge » par la France


La vague du variant Omicron a fait exploser le nombre de contaminations par le Covid-19 : première région concernée, l’Europe – épicentre actuel de la pandémie – fait face à des niveaux de contaminations inédits : plus de 4,9 millions d’infections ont été enregistrées ces sept derniers jours, soit 59 % de plus que la semaine précédente, selon un comptage de l’Agence France Presse (AFP) samedi. Au total, plus de 100 millions de cas y ont été recensés depuis la découverte du virus en décembre 2019. Outre-Atlantique, la vague est également forte.

La pandémie a fait au moins 5 438 312 morts dans le monde depuis décembre 2019, selon un bilan établi par l’AFP à partir de sources officielles, dimanche 2 janvier, en milieu de journée. Les Etats-Unis sont le pays le plus endeuillé avec 825 819 morts, suivis par le Brésil (619 105), l’Inde (481 770) et la Russie (310 518). L’Organisation mondiale de la santé estime, en prenant en compte la surmortalité directement et indirectement liée au Covid-19, que le bilan de la pandémie pourrait être deux à trois fois plus élevé que celui officiellement recensé.

  • Israël élargit la 4e dose de vaccin aux plus de 60 ans

Un enfant subit un test, à Ramat Gan, en Israël, le 2 janvier 2022.  L’augmentation du nombre de cas d’infection par le variant Omicron pourrait conduire Israël à l’immunité collective, a déclaré, dimanche, le directeur général du ministère de la santé, Nachman Ash.

Le premier ministre israélien Naftali Bennett a annoncé, dimanche 2 janvier, que tous les Israéliens de plus de 60 ans et le personnel médical pourront bénéficier d’une quatrième dose de vaccin contre le Covid-19, en pleine flambée des contaminations liée au très contagieux variant Omicron. « La vague d’Omicron est là et nous devons nous protéger », a déclaré M. Bennett. L’augmentation du nombre de cas d’infection par le variant Omicron pourrait conduire Israël à l’immunité collective, a déclaré, dimanche, le directeur général du ministère de la santé, Nachman Ash.

Israël a par ailleurs reçu jeudi une première livraison de pilules anticoronavirus de Pfizer alors que le nombre de contaminations continue d’augmenter depuis l’apparition fin novembre du premier cas dans le pays du variant Omicron. Dans un pays de 9,2 millions d’habitants, où déjà plus de la moitié de la population a reçu une dose de rappel, les cas graves se concentrent à l’heure actuelle chez des personnes non vaccinées, selon les données rendues publiques par les autorités. Au total, 1 394 407 contaminations ont été recensées depuis le début de la pandémie en Israël, dont 8 244 décès d’après les chiffres officiels.

  • Hausse record des cas aux Etats-Unis, qui rejoignent la liste des pays classés « rouge » par la France

Avant une rencontre au SoFi Stadium entre les Los Angeles Chargers et les Denver Broncos., à Los Angeles, un spectateur se fait tester. La hausse du nombre de cas de Covid-19 aux Etats-Unis suit une courbe « presque verticale », a déclaré dimanche le Dr Anthony Fauci, principal conseiller de la Maison Blanche sur la crise sanitaire.

Avec une moyenne à presque 400 000 nouvelles contaminations par jour, la hausse du nombre de cas de Covid-19 aux Etats-Unis suit une courbe « presque verticale », ce qui n’est pour l’instant pas le cas des hospitalisations, a déclaré dimanche le Dr Anthony Fauci, principal conseiller de la Maison Blanche sur la crise sanitaire. « Nous sommes au milieu d’une très forte vague », a affirmé le scientifique qui a précisé que l’augmentation des cas était « sans précédent ».

Le gouvernement français a annoncé un durcissement des règles sanitaires applicables aux voyageurs arrivant des Etats-Unis. Les Etats-Unis rejoignent ainsi la liste des pays classés « rouge » par Paris, le troisième échelon sur quatre d’une échelle basée sur l’évolution des indicateurs sanitaires, qui regroupe les territoires « dans lesquels une circulation active du virus est observée avec une présence de variants préoccupants ».

Ce changement de catégorie ne modifie pas les règles applicables aux personnes vaccinées en provenance du territoire américain, qui doivent présenter à l’embarquement le résultat négatif d’un test PCR ou d’un test antigénique (TAG) réalisé moins de 48 heures avant le vol. Les voyageurs vaccinés peuvent en outre faire l’objet d’un test antigénique à l’arrivée.

Les vols continuaient d’être perturbés, dimanche, journée de retour des vacances : plus de 2 200 vols avaient déjà été annulés en fin de matinée, entre perturbations liées à Omicron, vents forts, inondations et tempêtes de neige. Cela représente plus de la moitié des 3 743 vols annulés au niveau mondial à la même heure.

De très nombreux vols, sans être annulés, étaient toutefois en retard : 2 386 pour les seuls Etats-Unis, et 7 770 pour l’ensemble de la planète. La météo est particulièrement difficile ce week-end aux Etats-Unis, avec de nombreuses régions touchées par de fortes chutes de neige, des vents violents, ou encore des inondations.

  • Manifestation anti-restrictions à Amsterdam

Des policiers chargent des manifestants, à Amsterdam, le 2 janvier 2021. Malgré l’interdiction en amont de la manifestation par les autorités, de nombreuses personnes se sont rassemblées sur la Museumplein, l’une des principales places de la capitale néerlandaise

La police anti-émeute a fait usage de matraques pour disperser une foule de plusieurs milliers de personnes rassemblées dimanche à Amsterdam pour protester contre les mesures de confinement et la vaccination contre le COVID-19. Malgré l’interdiction en amont de la manifestation par les autorités, de nombreuses personnes se sont rassemblées sur la Museumplein, l’une des principales places de la capitale néerlandaise, a observé un correspondant de l’AFP.

Des affrontements avec la police ont fait plusieurs blessés légers et les forces de l’ordre ont procédé à des arrestations, selon la télévision publique néerlandaise NOS.

Les restrictions sanitaires sont strictes aux Pays-Bas. Un nouveau confinement y a été imposé à la population une semaine avant Noël face à une nouvelle vague du Covid-19 et à la propagation du variant Omicron. Tous les magasins non essentiels, restaurants, bars, cinémas, musées et théâtres sont fermés jusqu’au 14 janvier et les écoles au moins jusqu’au 9 janvier. À l’extérieur, seuls les rassemblements de deux personnes sont autorisés, sauf exceptions comme les enterrements. Mais aucune restriction à la circulation n’a été décidée.

  • Chine : baisse des cas à Xi’an

Un passant se fait tester à Xi'an, le 2 janvier 2022. Depuis le 9 décembre, plus de 1 500 cas du variant Delta ont été signalés à Xi’an.

Les nouvelles contaminations au Covid-19 ont atteint leur plus faible niveau ces sept derniers jours à Xi’an, ont déclaré dimanche des responsables de santé publique. Dimanche, 122 nouvelles infections – son plus faible niveau depuis le 25 décembre – au coronavirus ont été enregistrées dans cette ville historique du nord du pays, célèbre pour l’armée souterraine du premier empereur de Chine, contre 174 la veille.

Selon Zhang Canyou de l’agence chinoise de contrôle des maladies, la stratégie de dépistage massif, couplée à l’impact du confinement ont donné lieu à « quelques changements positifs », a-t-il déclaré à la Télévision centrale de Chine (CCTV). 16 patients sont toutefois dans un état « grave », selon la Commission nationale de la santé.

Bien que faibles par rapport aux chiffres enregistrés ailleurs, les nouvelles contaminations de ces derniers jours ont atteint un niveau jamais vu en Chine depuis mars 2020.

La politique rigide de « zéro Covid » a permis à la Chine de limiter son bilan officiel à moins de 5 000 morts depuis le début de la pandémie, contre plus de 800 000 aux Etats-Unis.

Mais dans une poignée de régions le régime communiste fait face à des flambées sporadiques, ce qui a conduit les autorités à assigner des millions d’habitants à domicile, à intensifier les dépistages et à restreindre les déplacements entre les provinces. Depuis le 9 décembre, plus de 1 500 cas du variant Delta ont été signalés à Xi’an. La Chine n’a enregistré aucun décès dû au Covid-19 depuis janvier 2021.

Le Monde avec AFP et Reuters



Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

close