Entertainment

“J’ai la trouille…” : le message sans ambiguïté de Charlotte Gainsbourg à quelques jours de l’élection présidentielle


Sur le plateau de C à vous, Charlotte Gainsbourg a tenu à passer un message fort contre l’extrême-droite, à l’approche du second tour des élections présidentielles. 

Jeudi 21 avril Charlotte Gainsbourg et Emmanuelle Béart étaient les invitées d’Anne-Elisabeth Lemoine sur le plateau de C à vous. Les deux actrices sont à l’affiche de Les passagers de la nuit, qui sortira dans les salles mercredi 4 mai.

Alors qu’Anne-Elisabeth Lemoine interrogeait ses deux invitées sur leurs souvenirs respectifs de l’élection de François Mitterrand, abordée dans le movie, la présentatrice a fait une passerelle avec la state of affairs politique actuelle. À trois jours du second tour des élections présidentielles,  Charlotte Gainsbourg et Emmanuel Béart ont toutes deux participé à des tribunes appelant à voter pour Emmanuel Macron, afin de faire un barrage à l’extrême-droite : “Je trouve ça important. Là, c’est trop grave, je trouve ça trop grave, a expliqué la fille de Serge Gainsbourg. À l’difficulty du premier tour des élections présidentielles, de nombreux sportifs avaient déjà appelé à voter pour Emmanuel Macron, dans une tribune publiée sur le web site de France Information.

Charlotte Gainsbourg à propos de Donald Trump en 2017 : “Tout le monde disait que c’était impossible et il est passé”

En direct sur France 5, Charlotte Gainsbourg s’est confiée sur l’élection présidentielle, et sur sa crainte actuelle, qu’elle avait déjà ressenti en 2017, lors du second tour : “On l’a déjà vécu, mais moi j’ai trop peur. J’ai trop peur qu’elle passe, a-t-elle déclaré face à l’équipe de C à vous.

La fille de Jane Birkin a affirmé craindre les résultats de ces élections présidentielles. Cette peur, elle la doit à un sentiment de déjà-vu : “C’est peut-être idiot de faire ce parralèle, mais j’étais aux États-Unis quand Donald Trump est passé. Personne n’y croyait, tout le monde disait que c’était impossible et il est passé, et ça a été des années très compliquées pour les Américains, s’est-elle souvenue.

Avant de céder la parole à Emmanuel Béart, Charlotte Gainsbourg a clôturé sa prise de parole, en appelant les Français à prendre la décision qui lui semblait la plus juste : “J’ai une trouille bleue qu’elle passe, donc il faut vraiment voter pour Emmanuel Macron”, a-t-elle terminé.

Loading widget

Inscrivez-vous à la E-newsletter de Closermag.fr pour recevoir gratuitement les dernières actualités

Supply hyperlink

Leave a Reply

Your email address will not be published.

close