Politics

« Je me sens bien ici »… La révélation Lovro Majer kiffe bien la Ligue 1


Il a esquissé quelques phrases dans un français timide mais plutôt fluide pour parler de son quotidien au Stade Rennais. Avant de basculer en anglais quand il était interrogé sur la forme de son équipe. N’empêche. En quelques mois en France, le Croate Lovro Majer possède de meilleures bases de français que bon nombre de joueurs étrangers évoluant depuis plusieurs années en Ligue 1. « C’était vraiment très dur au départ, mais maintenant, je suis vraiment content material. Je progresse, je comprends, je parle mieux avec les gens qui travaillent au membership et les joueurs ».

Un apprentissage plutôt rapide pour un joueur qui n’avait jamais évolué hors de Croatie. Et une preuve, selon son coach, de sa parfaite intégration dans le collectif du Stade Rennais. « Je trouve qu’il s’est adapté très vite. Il progresse bien en français. Ça montre tout ce qu’il met en œuvre pour s’impliquer et s’intégrer pleinement dans le projet du membership », estime Bruno Genesio.

Transféré l’été dernier pour 12 tens of millions d’euros, l’ancien joueur du Dinamo Zagreb avait fait sensation lors de ses premières apparitions sous le maillot rennais, régalant le public d’un pied gauche soyeux. Un peu plus de six mois après son arrivée, celui que l’on examine souvent à Luka Modric a pris half à 25 rencontres de championnat pour un complete de trois buts et huit passes décisives. Et visiblement, il se despatched très bien en Ligue 1.

« C’était un nouveau chapitre de ma vie donc ce n’était pas easy, mais je me suis senti chez moi ici depuis mes débuts. La ville est vraiment belle, les gens sont sympas, ils aiment le soccer, le stade est incroyable. Les joueurs m’ont beaucoup aidé à m’intégrer. Je me sens vraiment bien ici, je suis confiant pour cette fin de saison. »

Souvent comparé à Luka Modric, le milieu de terrain Lovro Majer a déjà inscrit 2 buts en cinq sélections sous le maillot croate.
Souvent comparé à Luka Modric, le milieu de terrain Lovro Majer a déjà inscrit 2 buts en cinq sélections sous le maillot croate. – Ante Cizmic/CROPIX/SIPA

Ses performances n’ont pas échappé aux cadors européens qui sont venus aux renseignements. « Ça fait plaisir de voir que des grands noms s’intéressent à toi. Mais je ne me focalise pas là-dessus, je suis très heureux ici à Rennes », guarantee le Croate. Sous contrat à Rennes jusqu’en 2026, le milieu de 23 ans compte déjà deux buts en seulement cinq sélections chez les Vatreni (les flamboyants, surnom de l’équipe nationale croate).

Samedi soir, Lovro Majer retrouvera Saint-Etienne (21 heures), qu’il avait démoli au match aller en délivrant trois passes décisives pour son buteur Martin Terrier. Un wonderful memento pour le gaucher, qui régale quand il évolue en fake numéro 10, cassant les lignes par sa method. Et qui semble moins à l’aise quand se déporte sur le côté, où son manque de vitesse peut le pénaliser. « Ce que je préfère, c’est d’être le plus près attainable du however antagonistic. C’est là où je me sens le plus à l’aise », avoue le Croate, qui a appris à partager le milieu de terrain avec Flavien Tait.

Après un début de saison tonitruant, Lovro Majer a semblé manquer de jus ces derniers mois, peinant notamment face aux milieux athlétiques de Monaco ou Strasbourg. Rien d’inquiétant à écouter Bruno Genesio, qui s’évertue à rassurer un Majer parfois pris par le doute. « A Strasbourg, il avait été très marqué parce que sur le nook qui amène le deuxième however, c’est lui qui perd le ballon. Il est tellement perfectionniste et ambitieux qu’il s’en est énormément voulu. Je lui ai dit que ça arrivait, qu’il n’était pas responsable de ce deuxième however. On voit qu’il a besoin de ça, d’être rassuré. Ça reste un jeune joueur qui arrive pour la première fois dans un membership étranger avec un nouveau langage, un championnat complètement différent. Il faut du temps. »

Auteur de l’une de ses plus belles saisons en Ligue 1​, le Stade Rennais proceed d’alterner l’wonderful et le moins bon, explosant les défenses des mal classés mais peinant face aux grosses écuries. Un mal qu’il va falloir vite corriger si le membership veut rester sur le podium. Après la réception de Sainté, les Bretons iront à Nantes, puis recevront Marseille et iront à Lille. « Je ne pense pas que ça dépende de l’adversaire, plutôt de la forme dans laquelle nous sommes ce jour-là. On ne gagne pas par accident, on gagne parce qu’on a des qualités et parce qu’on joue en équipe. Quand on attaque et qu’on défend ensemble, on est sans doute l’une des meilleures équipes du championnat ». La défense stéphanoise est prévenue.





Supply hyperlink

Leave a Reply

Your email address will not be published.