Politics

Joe Biden annonce une nouvelle aide militaire à hauteur de 150 millions de dollars…



8h45 : L’UE à la croisée des chemins

Alors que l’Union européenne célèbre lundi son 72e anniversaire, la guerre en Ukraine la pousse à se transformer radicalement pour devenir un acteur puissant sur la scène mondiale. « La guerre du président russe Vladimir Poutine en Ukraine remet fondamentalement en query notre structure de paix européenne », a déclaré vendredi la présidente de la Fee européenne Ursula von der Leyen.

Le bloc industrial associant des nations autrefois en guerre est devenu une puissance politique prête à envoyer des armes à Kiev et à imposer des sanctions sans précédent à la Russie. Mais cette Union prospère de 450 tens of millions d’habitants, qui peine à faire parler d’une seule voix ses 27 pays membres, n’est pas la grande puissance mondiale qu’elle pourrait aspirer à être. Elle est loin de l’autonomie stratégique dont voudrait la doter le président français Emmanuel Macron, qui préside actuellement le Conseil de l’UE.

L’UE a donc besoin d’un « fédéralisme pragmatique » qui verrait les Etats membres perdre leur droit de veto, a plaidé mardi le Premier ministre italien Mario Draghi devant les eurodéputés. Le Parlement européen a approuvé une réécriture des traités et avancé 49 propositions points de la Conférence sur l’avenir de l’Europe, session citoyenne qui vient de s’achever. Parmi celles-ci, l’idée de vote à la majorité qualifiée avancée par Emmanuel Macron et Mario Draghi pour rationaliser le processus décisionnel, ainsi que des pouvoirs accrus pour la Fee européenne dans des domaines jalousement gardés par les gouvernements nationaux, comme la défense.



Supply hyperlink

Leave a Reply

Your email address will not be published.

close