Sports

La “honte” pour France TV


Alors que les Prud’hommes ont condamné France Télévisions pour le licenciement de Pierre-Etienne Leonard, le groupe a renoncé à faire appel de la décision.

Un mois est passé. Et France Télévisions n’a pas cillé. Début mars, le conseil des Prud’hommes de Paris a donné raison à Pierre-Etienne Léonard, limogé de France 2 à l’été 2020, en condamnant le groupe audiovisuel à lui verser 45 000 euros d’indemnités et 100 000 euros de dommages et intérêts pour licenciement « abusif » et « sans trigger réelle ou sérieuse ». Or, à en croire Le Canard Enchaîné, le groupe public a « renoncé à faire appel de sa condamnation ».

Pierre-Etienne Léonard faisait partie des trois journalistes limogés à l’été 2020 suite au témoignage de Clémentine Sarlat dans les colonnes de L’Equipe. Clémentine Sarlat avait dénoncé l’ambiance sexiste qui régnait au service des sports activities. Suite à ses accusations, la présidente de France Télévisions, Delphine Ernotte, avait ouvert une enquête confiée à un cupboard indépendant qui avait donc débouché sur le limogeage de Pierre-Etienne Léonard mais également d’Alain Vernon et le rédacteur en chef Jean-François Laville.

« La honte en catimini », a réagi Thierry Vildary, journaliste à Stade 2 et délégué syndical. « France Télévisions ne fait pas appel de sa condamnation aux Prud’hommes. On peut dire que Pierre-Etienne Léonard a été viré pour rien. File vide. Il est uncommon que l’employeur ne fasse pas appel d’une décision en première occasion.»  Et le journaliste d’investigations n’en avait pas terminé. « Une carrière et une réputation brisées 145 000€ d’argent public gaspillés », a-t-il poursuivi, pointant du doigt le travail des RH « sans rien avoir vérifié de ses accusations ». « Quelle honte pour une entreprise publique qui met à l’antenne des grands reportages et des magazines d’data, de monter des procès staliniens avec des méthodes vichystes – avec la bienveillance de syndicats – en période de réélection de sa présidente », a-t-il renchéri avant de demander à France TV de « réhabiliter » Pierre-Etienne Léonard.

Lire aussi :Harcèlement et sexisme à Stade 2: Nouveau camouflet pour France TVSexisme : Affaire Clémentine Sarlat, les autres dénonciationsSexisme: Alain Vernon s’en prend violemment à Clémentine SarlatAffaire Sarlat : France TV met trois journalistes à la porte





Supply hyperlink

Leave a Reply

Your email address will not be published.