Politics

La marche était trop haute pour Castelnau


Sur le parquet, cet enthousiasme native se prolongeait dès les premiers échanges de balle (11-5, 7e), sous l’impulsion de Gueye (14) et Simoneau (5). Feu de paille que la meilleure défense hexagonale de N3 a vite éteint. Castelnau s’affaire en défense mais offensivement le manque de réussite aux lancers francs et la carence de shoots primés (1 seul réussi en 40 min) sont préjudiciables.

Un sacré parcours

L’Armada du TOAC prend petit à petit le massive vers les demi-finales et mène logiquement à la pause (28-39). Toutefois, Castelnau a de la fierté et réagit dans le troisième temps de jeu (15-13). L’espoir d’une Remontada médocaine souffle sur le reste des braises du Chaudron…

Cependant, Raphaël Pascual, le coach hostile, est vigilant et répond à toutes les choices tactiques de son homologue. D’autant que sur l’aire de jeu, l’Américain Brice Tyreece (8 pts) remet de l’ordre dans les affaires toulousaines. Les visiteurs s’adjugent le dernier quart-temps (9-14), leur aventure proceed et envoie les Castelnaudais en vacances, après un beau parcours en championnat qu’il ne faut pas galvauder.



Supply hyperlink

Leave a Reply

Your email address will not be published.

close