Entertainment

L’association Sidaction célèbre toutes les sexualités avec son premier Kamasutra LGBTQ+



À l’occasion de la Marche des Fiertés auquel participe Sidaction, l’association de lutte contre le Sida publie le premier Kamasutra à destination de la communauté LGBTQ+. Un support pédagogique pour “célébrer tous les amours”, mais aussi pour lutter contre la propagation du VIH.

“L’amour n’a pas de frontières, ni celle des corps, ni celle des genres”. À l’occasion de La Marche des Fiertés, Sidaction lance le premier Kamasutra à destination de la communauté LGBTQ+, disponible gratuitement en ligne. Ce Kamasutra inclusif sert à “protéger tous les amours et toutes les formes de sexualité”, explique Florence Thune, directrice générale du Sidaction.

Au fil des illustrations, l’agence The Good Company “revisite le Kamasutra avec des images ‘softs’, mettant en scène des couples homosexuels, la diversité des corps, des corps plus gros, plus fins”. Avant de se rendre sur le site, il est tout de même précisé que le site comporte des images explicites.

Parmi les pages très colorées, on retrouve également les réflexes à adopter pour ne pas contracter le VIH. “C’est l’occasion de parler de sexualité et aussi d’inclure dans ces dessins des outils de prévention du VIH, tels que le préservatif”, explique Florence Thune.

“Pour se protéger contre le VIH il faut une sexualité épanouie et consentie. À ce moment, on est plus susceptible de trouver les moyens de prendre soin de soi et de se protéger contre le VIH”.

Pour ce faire, l’organisme met l’accent sur l’éducation sexuelle, particulièrement auprès des jeunes, dès l’école. L’association rappelle l’obligation depuis 2001 de dispenser au moins trois séances d’éducation à la sexualité par an au collège et au lycée.

Alors que la marche des Fiertés se tiendra le 25 juin prochain, le Sidaction alerte sur la remontée de l’homophobie, ainsi qu’une augmentation du harcèlement vers ceux qui ne correspondent pas aux normes hétéronormées ou des canons de beauté. Dans un communiqué, l’association précise qu’il est “urgent d’agir pour l’acceptation, la protection et la mise en œuvre des droits à la santé et à la non-discrimination de toutes et tous”.

(ETX Daily Up)





Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published.