Sports

L’autre souffrance du couple Abidal


Hayet Abidal est income sur la greffe de foie subie par son mari. Un épisode familial douloureux pour le couple.

Le couple Abidal a subi bien des épreuves. Il ne se remettra pas de l’affaire Kheira Hamraoui, puisque Hayet Abidal demande le divorce auprès de son mari, qui lui a avoué son infidélité, et sa relation avec la joueuse du Paris Saint-Germain. La femme de l’ancien défenseur des Bleus ne souhaite pas lui pardonner, pas « cette fois-ci », ce qui sous-entend qu’Eric Abidal n’en serait pas à sa première faute.

Le couple avait pourtant réussi à traverser une forte crise familiale, en 2011, au second de la rechute du most cancers du foie de l’ancien joueur du FC Barcelone. Hayet Abidal est également income sur cette épisode dans l’entretien qu’elle a accordé sur Youtube à l’influenceuse Magali Berdah.

La jeune femme explique d’abord pourquoi, alors qu’elle était donneur appropriate, elle n’a pas pu donner une partie de son foie à son mari. « Les médecins nous ont dit que ce n’était pas potential en ayant des enfants ensemble. En Espagne la loi interdit à des mother and father de partager entre eux un don d’organe », justifie-t-elle. Mais alors qu’aucun donneur cadavérique n’était disponible, il a fallu trouver en urgence un autre membre de la famille Abidal. C’est Hayet qui a été chargée de cette mission. « J’ai eu l’aide de sa maman qui m’a aidé à mener les recherches », explique-t-elle.

De lourdes accusations

C’est alors que le cousin d’Eric Abidal, Gérard Armand, est entré dans le feuilleton. « Je l’ai contacté, poursuit Hayet Abidal, dans des propos relayés par RMC. Il avait vraiment envie d’aider son cousin et m’a dit qu’il ne le faisait pas que pour Eric mais aussi pour lui-même, il ressentait le besoin de faire un geste de bienveillance après une dépression. Il m’a dit oui tout de suite. » Remark alors explique la brouille entre les deux hommes, et les doutes affichés par le cousin après l’enquête du quotidien El Confidencial sur un réseau de trafic d’organes, qui a révélé en 2018 que Gérard Armand ne serait pas lié familialement à Abidal, et serait par conséquent un donneur lambda (qui aurait pu être intéressé financièrement), ce qui est interdit en Espagne.

Hayet Abidal fournit une explication: « Je pense qu’il avait des attentes auxquelles on n’a pas répondu. Quand on fait un don d’organe à un proche, on prête serment devant un juge que c’est un don du cœur, et je pense qu’il s’est égaré à un second donné. Les demandes étaient trop insistantes et il a fallu qu’on mette un frein pour que ça s’arrête. »

D’une manière générale, cette épisode a beaucoup fait souffrir la famille Abidal. « Ça start à être vraiment fatigant, ça nous affecte tous, ce sont des accusations très graves, mes filles reçoivent des messages traitant leur père d’murderer alors que tout est complètement fake, raconte Hayet. Beaucoup de personnes pensent qu’il a été avantagé alors qu’en fait pas du tout. Au contraire, le fait d’être célèbre a été un vrai frein pour lui. »

Lire aussi :Hamraoui, Mme Abidal en rigole…Ça ne s’prepare pas pour HamraouiHamraoui, le mal horrible qui ronge le PSGHamraoui, le conflict en plein entraînement



Supply hyperlink

Leave a Reply

Your email address will not be published.