Politics

Législatives : des candidats Nupes déplorent des problèmes d’inscription




Plusieurs candidats de la Nouvelle Union populaire écologique et sociale (Nupes) aux élections législatives à Paris ont dénoncé, ce mardi, des difficultés lors de l’inscription sous la nuance politique Nupes. Certains déplorent une volonté d’« effacement » du bloc de gauche au soir des résultats. Lundi, au premier jour de dépôt des candidatures en préfecture, le chief de La France insoumise Jean-Luc Mélenchon avait déjà alerté sur le problème. « Nous découvrons que le ministère de l’Intérieur refuse d’enregistrer la “Nouvelle Union populaire” pour les déclarations de candidature. Effacer ses adversaires du tableau des résultats, est-ce encore la démocratie ? » a-t-il demandé sur Twitter.

Les critiques portent sur le nouveau nuancier politique du ministère de l’Intérieur pour les élections des 12 et 19 juin. Selon une circulaire du ministère daté du 16 mai, « Une nuance Ensemble ! (majorité présidentielle) est créée en lieu et place de La République en marche (désormais intitulée Renaissance), du Mouvement démocrate, et comprenant l’ensemble des formations politiques alliées ». Mais la nuance Nouvelle Union populaire écologique et sociale, situation de l’accord entre LFI, le PS, les Verts d’EELV et du PCF, n’a pas été créée. Automotive elle « réunit des candidats investis de manière indépendante par les partis associés à cet accord », ce qui « have a tendency à démontrer la volonté pour ces candidats de rester attachés à leur parti d’origine », explique la circulaire. « Ces partis se présentent de manière indépendante comme en attestent notamment les associations déclarées au titre de l’aide publique et de la campagne audiovisuelle », ajoute-t-elle.

« C’est extrêmement préoccupant, on conteste la circulaire du ministère de l’Intérieur », a dénoncé mardi Julien Bayou, secrétaire nationwide d’EELV et candidat à Paris, lors d’une présentation à la presse de tous les candidats de la Nupes dans la capitale. Il y voit une « manœuvre parfaitement scandaleuse », visant « à tromper le rendu du résultat du premier tour », puisque c’est cette nuance politique qui sert à analyser les résultats.

Courriers de protestation

Des courriers vont être envoyés au ministère, et un référé est envisagé, a-t-il ajouté. « Ils cherchent à minorer notre rating en nous présentant comme divisés », a confirmé Aminaté Niakaté, candidate Nupes-EELV, revenant tout juste de la préfecture, confirmant n’avoir pas pu s’inscrire sous la nuance Nupes. « Ils essaient de nous effacer jusque dans les textes », a dénoncé aussi Sophia Chikirou, candidate Nupes-LFI, précisant que des difficultés avaient notamment été constatées en Ariège et dans le Rhône.

À LIRE AUSSIPourquoi une victoire de la Nupes aux législatives paraît difficile

 





Supply hyperlink

Leave a Reply

Your email address will not be published.