Politics

les repas à domicile, un effet positif du confinement


Princesse trépigne dans le couloir, sous l’œil énamouré de Paule, sa maîtresse. Le chihuahua fait la fête à Laurie Dambon, bac rouge sous le bras, à l’entrée de cette échoppe béglaise. Un premier arrêt en ce début de matinée pour le tout nouveau service municipal de portage de repas à domicile. Lancée pendant le premier confinement, au printemps…



Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published.