Politics

les Russes « ne respectent pas leur promesse de trêve », affirme un commandant ukrainien à Azovstal


L’armée ukrainienne a annoncé que les combats continuaient dans l’aciérie Azovstal à Marioupol (sud-est de l’Ukraine).
« Les occupants russes sont occupés à bloquer et essayer d’anéantir les unités ukrainiennes sur le territoire d’Azovstal », a déclaré l’armée ukrainienne dans un communiqué ce matin. Selon elle, les troupes de Moscou ont « repris l’offensive avec le soutien d’avions pour prendre le contrôle de l’usine ».

Moscou avait annoncé hier soir que ses forces allaient cesser le feu pendant trois jours consécutifs, à compter de ce matin, pour permettre l’évacuation des quelques deux cents civils toujours présents à Azovstal.

Le lieutenant-colonel Denys Prokopenko, qui commande les soldats du régiment Azov retranchés dans l’aciérie, a, de son côté, fait savoir, dans une vidéo diffusée hier soir, que des forces russes avaient réussi à entrer dans l’aciérie, où des « combats violents et sanglants » étaient en cours. « Depuis deux jours, l’ennemi a réussi à entrer dans les locaux de l’usine, a-t-il déclaré. Je suis fier de mes soldats, qui font des efforts surhumains pour résister à l’assaut de l’ennemi. Je suis reconnaissant au monde entier pour le soutien colossal apporté à la garnison de Marioupol. Nos soldats le méritent », ajoute-t-il.

Azovstal, un immense complexe sidérurgique sillonné de réseaux souterrains, est la dernière poche de résistance des combattants ukrainiens face à l’armée russe qui assiège ce port stratégique depuis le début de mars. La reddition de ses défenseurs, ou sa prise par les forces armées russes, serait une victoire importante pour Moscou.



Supply hyperlink

Leave a Reply

Your email address will not be published.