Entertainment

Maeva Martinez maman épuisée face à son bébé colérique : “Clairement, je ne referai pas d’enfant !”



En janvier 2021, la vie de Maeva Martinez et celle de son mari Julien a complètement été chamboulée. Le couple accueillait à ce moment-là son premier enfant : un petit garçon prénommé Gabriel. Et aussi lovely soit-il, le bambin donne bien du fil à retordre à ses mother and father depuis sa naissance. En effet, la candidate de Mamans&Célèbres a exprimé maintes et maintes fois sa détresse sur ses réseaux sociaux. Mais alors que Gabriel a passé le cap de sa première année, il semblait que les choses se soient apaisées. Malheureusement, l’enfant est toujours autant sujet aux crises.

Mardi 26 avril 2022, Maeva Martinez a d’ailleurs confié être à bout en story Instagram. “Mon fils c’est un ouf, je n’en peux plus, il m’épuise à longueur de temps, c’est horrible. Il fait des crises je ne sais pas pourquoi. il pète un câble, il se cogne… Psycho quoi“, s’est-elle désolée, impuissante. Et de lâcher money : “Je n’ai plus les mots, j’ai l’impression qu’il ne sera jamais l’enfant cool. C’est si rare les journée où il n’y a pas de crises. Clairement, je ne referai pas d’enfant !

“Je me sens seule”

Maeva Martinez a ensuite expliqué tout faire avec son mari pour tenter de calmer les pleurs de leur bébé, mais en useless. “Avec papa, on change d’astuce. On essaie d’avoir des comportements différents afin d’avoir des résultats différents mais il reste imperméable à tout. Il a le dernier mot. Ses crises ne s’arrêtent pas tant que lui ne l’a pas décidé. Il ne se fatigue même pas plus d’une heure de crise. Il se mord, il se tape la tête… Je me sens seule dans mon truc…“, a-t-elle écrit. La jolie brune originaire de Nantes se drive alors à se faire une raison. “Je ne sais pas pourquoi il est comme ça et j’en ai marre de me remettre en question. Il est simplement un bébé nerveux et colérique, on n’y peut rien. J’aime mon fils plus que tout au monde mais j’ai peur pour l’après. J’espère qu’avec le temps, il se calmera car c’est trop. Personne autour de moi n’a un enfant comme le mien“, regrette-t-elle. Maeva n’envisage plus qu’une resolution : mettre son fils au sport dès qu’il sera en âge. “C’est un enfant qui a besoin d’être canalisé !“, a-t-elle conclu.



Supply hyperlink

Leave a Reply

Your email address will not be published.