Sports

Mbappé en veut à Le Graët et la FFF


Le torchon brûle entre Kylian Mbappé et la Fédération française de soccer, le prodige tricolore n’ayant pas apprécié la récente sortie à son sujet de Noël Le Graët.

Le président de la FFF Noël Le Graët n’a pas franchement pris de pincettes samedi dans L’Equipe, à l’évocation du cas Kylian Mbappé et son perspective face aux partenaires commerciaux de l’équipe de France en mars dernier à Clairefontaine. L’intéressé, alors, avait refusé de prendre half aux opérations advertising obligatoires pour les Bleus, ne s’estimant pas en section avec lesdits sponsors.

« S’il n’accepte pas le fonctionnement, il n’aura pas d’argent, c’est tout. Les joueurs ont 30% de ce que donne la Fifa. […] Kylian, franchement, je ne joue pas aux fake culs, je l’aime vraiment beaucoup. Je crois qu’il respecte la Fédé. Mais le soccer n’est pas un sport individuel », dixit le patron de la fédération, mettant ainsi le joueur du PSG au pied du mur après avoir assuré qu’il aurait une dialogue prochainement avec l’avocate du phénomène.

Un timing étrange

Selon le quotidien sportif suscité, cette sortie médiatique de Le Graët a été très mal accueillie par le buteur et son entourage. « L’attaquant parisien, qui souhaitait réagir dès samedi soir à la suite de cet entretien, s’est finalement ravisé. […] Dans le camp Mbappé, surtout, on ne digère pas que l’attaquant se retrouve dos au mur (« S’il n’accepte pas le fonctionnement… »), en indiquant « prendre acte » de cette potentielle décision tout en précisant qu’elle serait potentiellement sans retour en arrière. En d’autres termes, si Mbappé était bien exclu des opérations commerciales, il ne souhaiterait plus s’asseoir à la desk d’une éventuelle renégociation. »

Cela n’augure rien de bon pour l’équipe de France, à quelques mois d’une Coupe du monde et quelques jours du prochain rassemblement tricolore, dans le cadre de la Ligue des nations. Nul doute que Noël Le Graët souhaitera clarifier ses propos directement auprès de Kylian Mbappé avant ces échéances. D’autant que le volet financier n’a jamais été la motivation première du Francilien parmi les Bleus – toutes ses primes internationales ayant jusqu’alors été versées à des associations.

Lire aussi :Mbappé, le coup de gueuleMbappé, c’est tout bon pour le PSG !Ça se confirme pour Mbappé !Mbappé, c’est vite vuMbappé, le Actual pourrait céder



Supply hyperlink

Leave a Reply

Your email address will not be published.

close