Entertainment

Mort de Mava Chou : ses paroles tragiques quelques jours avant de s’ôter la vie


Ce dimanche, Sept à huit diffusait un reportage consacré à Mava Chou, la youtubeuse de 32 ans qui s’est ôté la vie le 22 décembre dernier après avoir été la cible d’un torrent de messages haineux.

C’est une tragique histoire que celle de Mava Chou. De son vrai nom Maëva Frossard, la jeune femme de 32 ans, mère de quatre enfants – qui cumulait pas moins de 145 000 abonnés sur YouTube – s’est donné la mort le 22 décembre dernier, après avoir été la cible de nombreux messages de haine sur les réseaux sociaux. Victime de cyber-harcèlement, notamment de la part de la communauté hostile de son ex-mari, Adrien Czajczynski, Maëva avait déposé cinq plaintes pour harcèlement contre son ancien-conjoint, mais aucune d’entre elles n’a permis de mettre un terme aux agissements de ce dernier ainsi que des internautes ralliés à son camp. “Quand des centaines de comptes ont commencé à s’attaquer à son rôle de mère, à ses enfants, à son conjoint, c’est devenu insoutenable pour elle. (…) Quand son ex-mari a commencé à sous-entendre qu’il aurait pu y avoir des violences sous notre toit, début 2020, ça a pris une ampleur énorme. Sur les réseaux sociaux, on a prétendu que Maëva était une mère maltraitante“, a confié Romain, le dernier compagnon de Maëva.

Mava Chou : la YouTubeuse avait déjà fait 3 tentatives de suicide

Face à cette vague de haine qui la submerge, la jeune femme sombre petit à petit. “J’ai été mise sous anti-dépresseurs et j’en suis venue à vouloir cesser de vivre. J’ai fait des tentatives“, confiait-elle à l’équipe de Sept à Huit qui l’avait rencontrée le 7 décembre dernier. Émue, elle révélait sa détresse, expliquant qu’il était devenu difficile de se battre.Finalement, on abandonne. Si je suis un monstre, alors je m’en vais. On ne s’en sort pas car on n’a pas d’issue. On dépose des plaintes, on demande à l’aide. Et tout le monde s’en fout“, expliquait Maëva.

Loading widget

Inscrivez-vous à la Newsletter de Closermag.fr pour recevoir gratuitement les dernières actualités

Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

close