Politics

Nouveau protocole à l’école, pression sur l’hôpital… le point sur le coronavirus


Nouvelles mesures, nouveaux bilans et faits marquants : le point sur les dernières évolutions de la pandémie de Covid-19 dans le monde.

La situation en France

La pression due à la cinquième vague de Covid s’accentue sur l’hôpital avec plus de 2.000 admissions en 24 heures, selon les chiffres de Santé publique France lundi, qui indiquent aussi une hausse continue des contaminations au coronavirus. Les services de soins ont continué à accueillir un nombre croissant de malades, avec 19.606 patients hospitalisés lundi (contre 19.043 dimanche) et 2.160 nouvelles admissions en 24 heures.

La hausse sur sept jours, qui lisse les effets de seuil, se confirme avec 9.323 hospitalisations en une semaine, contre 7.413 lundi dernier. Cette hausse est aussi marquée pour les services de soins critiques, qui accueillent les formes les plus graves de la maladie. Les services de réanimation soignent actuellement 3.654 malades, avec 352 admissions en 24 heures. Sur sept jours, ils en ont accueilli 1.817, contre 1.747 lundi dernier.

A titre de comparaison, si le nombre de malades traités en sons critiques (3.654) reste loin du pic de la première vague (plus de 7.000, en 2020) ou de celui de la troisième (6.001, en 2021), il risque de tutoyer à brève échéance celui de la deuxième vague (4.903, en 2020). En 24 heures, les hôpitaux ont enregistré 272 décès, le chiffre le plus élevé depuis le début de la cinquième vague de Covid en octobre. Au total, la maladie a emporté 124.212 personnes.

Lire aussi : Olivier Véran s’attend à un «mois de janvier difficile» dans les hôpitaux

La virulence de la cinquième vague est confirmée avec, sur sept jours, une moyenne quotidienne de plus de 167.000 personnes testées positives. On en comptait, toujours en moyenne quotidienne sur sept jours, un peu plus de 72.000 lundi dernier. Sur 24 heures, on a enregistré 67.481 nouveaux cas, selon les chiffres de SpF. Le taux de positivité (sur les sept derniers jours consolidés à J-3), qui mesure la proportion de résultats positifs sur celui du nombre de personnes testées, est stable à 15,8%. Il était de 8,2% lundi dernier.

Depuis le début de la campagne de vaccination, 76,8% des Français sont complètement vaccinés (51.793.535 personnes), et 78,5% ont reçu au moins une injection (52.956.980 personnes), selon la Direction générale de la santé (DGS).

Par ailleurs, les élèves ont repris lundi le chemin de l’école pour une rentrée marquée par l’incertitude et les défis que le variant Omicron fait peser sur l’enseignement, entre risques de contaminations au Covid, fermetures de classes et potentielle explosion de l'”absentéisme” des enseignants. Sur le plan du protocole sanitaire, pas de grand changement à prévoir pour cette rentrée scolaire à risques: le niveau 3 (sur 4) est maintenu dans les écoles élémentaires, tout comme le niveau 2 dans les collèges et lycées, afin de réduire le brassage entre les classes et les niveaux.Seule évolution: le ministre de l’éducation nationale Jean-Michel Blanquer a décidé le renforcement de la politique de “contact tracing”, qui soumettra les élèves à trois tests en quatre jours s’il y a un positif dans la classe. “Ce qui change, c’est que désormais, quand la famille fera le premier test, elle recevra en pharmacie deux autotests gratuits, pour que les élèves se testent à nouveau à la maison à J + 2 et à J + 4”, a indiqué le ministre, dans un entretien au Parisien dimanche soir. Le retour en classe se fera “sur présentation d’un résultat négatif”.

Lire aussi : Annonce tardive du nouveau protocole pour les écoles: Blanquer se justifie

Croisière interrompue à Lisbonne en raison d’un foyer de Covid

Près de 3.000 passagers d’un navire de croisière, en majorité allemands, ont été débarqués lundi à Lisbonne, au lieu de repartir vers l’archipel espagnol des Canaries, après plusieurs cas de Covid-19 à bord, ont annoncé les autorités portugaises.

Parallèlement, en Italie, au moins 45 passagers d’un navire de croisière ont été placés en quarantaine dans le port de Gênes après avoir été testés positifs au Covid, a-t-on appris auprès du croisiériste MSC.

Réouverture des écoles aux Pays-Bas le 10 janvier

Les écoles primaires et secondaires et l’accueil extrascolaire rouvriront le 10 janvier aux Pays-Bas, a annoncé lundi le gouvernement, marquant un premier pas vers la réouverture du pays, confiné depuis deux semaines pour tenter de stopper la flambée du variant Omicron du Covid-19.

Israël lance déjà sa quatrième dose

Le Premier ministre israélien Naftali Bennett a annoncé dimanche que tous les Israéliens de plus de 60 ans et le personnel médical pourront bénéficier d’une quatrième dose de vaccin contre le Covid-19, en pleine flambée des contaminations liée au très contagieux variant Omicron. S’exprimant lors d’une conférence de presse consacrée à la pandémie, M. Bennett a affirmé que le ministère de la Santé avait donné son accord à cette 4e dose, deux jours après qu’elle ait été administrée à des personnes vulnérables. “La vague d’Omicron est là et nous devons nous protéger”, a déclaré M. Bennett. Les autorités sanitaires avaient donné jeudi le feu vert à la 4e dose pour les personnes immunodéprimées, à la suite de la campagne de doses de rappel l’été dernier.

Peu après le début de la vaccination des personnes immunodéprimées, le directeur du ministère de la Santé, Nachman Ash, avait autorisé l’administration immédiate d’une 4e dose pour les pensionnaires de maisons de retraite et patients dans des départements gériatriques. Israël a par ailleurs reçu jeudi une première livraison de pilules anticoronavirus de Pfizer alors que le nombre de contaminations continue d’augmenter depuis l’apparition fin novembre du premier cas dans le pays du variant Omicron. Ces derniers jours ont ainsi connu un bond spectaculaire des cas de Covid-19 sans toutefois, du moins jusqu’à présent, se traduire par une hausse marquée des hospitalisations.

Les autorités ont fait état dimanche de 4.206 nouveaux cas de Covid dans les dernières 24 heures et une augmentation de 195% depuis une semaine, ce qui pourrait rapidement accroître la pression sur le système de santé. “On peut envisager d’avoir 50.000 nouveaux cas par jour prochainement”, a mis en garde M. Bennett, qui a réitéré son appel à une vaccination massive pour les adultes et pour les enfants qui ne le sont pas encore. Dans un pays de 9,2 millions d’habitants, où déjà plus de la moitié de la population a reçu une dose de rappel, les cas graves se concentrent à l’heure actuelle chez des personnes non vaccinées, selon les données rendues publiques par les autorités. Au total, 1.394.407 contaminations ont été recensées depuis le début de la pandémie en Israël, dont 8.244 décès d’après les chiffres officiels.

Le bilan dans le monde

La pandémie a fait au moins 5.441.446 morts dans le monde depuis décembre 2019, selon un bilan établi par l’AFP à partir de sources officielles, lundi. En valeur absolue, les États-Unis sont le pays le plus endeuillé avec 826.064 morts, suivis par le Brésil (619.133), l’Inde (481.893) et la Russie (311.353). L’Organisation mondiale de la santé estime, en prenant en compte la surmortalité directement et indirectement liée au Covid-19, que le bilan de la pandémie pourrait être deux à trois fois plus élevé que celui officiellement recensé.

Toute reproduction interdite



Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

close