Politics

Novembre de Cédric Jimenez – la critique


Après «Bac Nord», Cédric Jimenez revient à Cannes avec un movie extrêmement documenté sur la traque des terroristes du 13-Novembre.

Le synopsis : Une plongée au cœur de l’Anti-Terrorisme pendant les 5 jours d’enquête qui ont suivi les attentats du 13 novembre.

La critique de Paris Match (3/5) :

La suite après cette publicité

Après le succès public de «Bac Nord» et ses quelques polémiques, Cedric Jimenez n’abandonne pas les sujets poil à gratter avec son nouveau movie, récit de l’enquête des providers français suite aux attentats du 13 novembre. Cinq jours de traque, de faux-pas, de travail de fourmi pour remonter jusqu’aux auteurs encore vivants des tueries, des premières heures submit Bataclan jusqu’à l’attaque du repère de Saint-Denis. Pas de pathos, pas de révélations fracassantes mais une minutieuse reconstitution des faits, portée par le expertise imparable de Jimenez pour l’motion et le thriller. Mais pas seulement. La pudeur du scénario à ne jamais montrer les attentats, à ne surtout pas en rajouter dans le spectaculaire, donne tout son sens à un movie impressionnant (la scène de l’attaque à Saint-Denis, à la fois démonstration de cinéma et de retenue). Avec Dujardin, Kiberlain mais surtout une jeune génération d’acteurs impeccables (Anaïs Demoustier et Lyna Khoudri en tête, dans un duo subtilement écrit), voilà un movie solide et fort, dans la continuité d’oeuvres d’enquête comme «Vol 93» ou «Zero Darkish Thirty». Du cinéma de témoignage autrement respectable en plus d’être nécessaire, n’en déplaise aux grognons d’une certaine critique qui ne manquera pas de tomber sur le movie à bras raccourcis…



Supply hyperlink

Leave a Reply

Your email address will not be published.