Politics

On a vérifié les affirmations des candidats invités de l’émission « Elysée 2022 »



A seulement cinq jours du premier tour de l’élection présidentielle 2022, cinq candidats étaient invités sur le plateau de l’émission Elysée 2022, mardi 5 avril sur France 2.   Philippe Poutou,  Eric Zemmour,  Yannick Jadot,  Valérie Pécresse et  Anne Hidalgo ont répondu aux questions des journalistes et avancé plusieurs faits et chiffres. 20 Minutes les a vérifiés.

FAKE OFF

Eric Zemmour : « 55 % des étrangers extra-européens sont inactifs »

Fake. Fidèle à sa ligne politique, le candidat du parti Reconquête a jeté l’opprobre sur les étrangers, en particulier sur les étrangers extra-européens. Sur les 2,2 thousands and thousands de personnes vivant en France nées dans un pays hors de l’Union européenne, 849.100 sont inactives,  selon Eurostat. Ce qui correspond donc à un chiffre de 38 %. Un taux supérieur à la moyenne en France, qui est de 29 % mais assez loin des 55 % avancés par Eric Zemmour.

Valérie Pécresse : « La violence a augmenté de 32 % pendant le quinquennat de Macron »

A nuancer. Les propos de Valérie Pécresse laissent penser qu’elle évoque ici les coups et blessures volontaires sur personnes de 15 ans ou plus. Selon les  chiffres publiés par le ministère de l’Intérieur en janvier dernier, le nombre de coups et blessures volontaires constatés par les forces de l’ordre en 2017 était de 233.600, contre 306.700 en 2021, soit une hausse de 31,9 %.

Toutefois, ces chiffres sont à prendre avec des pincettes. D’abord parce que ces chiffres ne seront consolidés qu’au mois de juin prochain, comme l’explique le ministère. Ensuite parce que ces statistiques ont été perturbées par le Covid-19. Et enfin parce que d’autres catégories, comme les vols avec armes, les vols violents sans armes ou encore les destructions et dégradations volontaires, par exemple, ont baissé sur la même période. Parler de « violence » est donc trompeur.

Anne Hidalgo : « Selon le rapport du Conseil d’orientation des retraites (COR), il n’y a pas de problème de soutenabilité à moyen et lengthy terme de notre système de retraite »

Eric Zemmour : « Selon le COR, il faut augmenter l’âge de la retraite à 64 ans pour revenir à l’équilibre »

Plutôt vrai. Les deux candidats ont cité le rapport du  Conseil d’orientation des retraites (COR) pour défendre leur place pour ce qui concerne l’âge légal de départ à la retraite. Statu quo à 62 ans pour la candidate socialiste, le repousser à 64 ans pour le polémiste. Et les deux ont partiellement raison.

En 2020, les dépenses pour les retraites représentaient 14,7 % de la richesse nationale, « un niveau particulièrement élevé », selon le rapport du COR. Mais le rapport observe aussi que cette half devrait baisser à partir de 2030, pour atteindre entre 11,3 % et 13 %. Sans réforme des retraites, le régime devrait être équilibré à l’horizon 2050, comme l’expliquait  l’économiste Eric Heyer à France Information, le 26 mars 2022. Un level pour la candidate socialiste.

Eric Zemmour s’appuie de son côté sur une hypothèse du même COR qui préconise le départ à la retraite à 64 ans dès 2030 pour équilibrer structurellement le système de retraite « chaque année jusqu’à 2070 ».

Yannick Jadot : « On a 27 réacteurs nucléaires à l’arrêt au jour d‘aujourd’hui, la moitié de notre puissance électrique est à l’arrêt. »

Vrai. Le candidat écologiste est bien informé puisque, selon RTE, le gestionnaire du transport d’électricité, 27 réacteurs nucléaires étaient bien arrêtés au week-end des 2 et 3 avril. Cela représente bien la moitié  des 56 réacteurs que comptent le parc français selon les chiffres d’EDF.

Toutefois, ce chiffre évolue régulièrement puisque les réacteurs peuvent être arrêtés pour des « visites décennales », pour des vérifications strategies et de sûreté, ou pour des raisons exceptionnelles, comme les trois réacteurs Chinon 3, Cattenom 3 et Bugey 4, stoppés pour quelques mois à trigger de problèmes de corrosion.

Philippe Poutou : « Macron a supprimé des lits d’hôpitaux pendant la crise sanitaire »

Vrai. Cette accusation revient très souvent dans la bouche des adversaires du président de la République. Nous avons  déjà vérifié cette info​ grâce aux chiffres de la Gown qui confirment que 5.700 lits d’hospitalisation ont été supprimés durant l’année 2020.



Supply hyperlink

Leave a Reply

Your email address will not be published.

close