Politics

Présidentielle : Guillaume Peltier, ex-numéro 2 des Républicains, rallie Éric Zemmour




C’est un (petit) coup de tonnerre à droite. Invité du Grand Rendez-Vous dimanche 9 janvier, diffusé par Europe 1 et CNews, le député des Républicains (LR) Guillaume Peltier a annoncé avoir fait le choix de rallier Éric Zemmour. Au micro d’Europe 1, l’élu du Loir-et-Cher a indiqué avoir longtemps réfléchi avant de « clarifier sa position sur la présidentielle ». Une décision qu’il affirme avoir prise « avec beaucoup de gravité et d’enthousiasme ».

« C’est un tournant dans la campagne, se réjouit-on à la suite de cette annonce dans les rangs de l’équipe d’Éric Zemmour. Il ouvre le chemin à ceux qui ont voté Éric Ciotti à la primaire. » Dès lundi, il devrait être désigné comme porte-parole de la campagne et aussi de Reconquête !, le mouvement lancé par le polémiste.

Selon Guillaume Peltier, ce choix est logique compte tenu de ses précédents engagements politiques : « J’ai été numéro deux des Républicains, porte-parole de Nicolas Sarkozy », rappelle-t-il, avant de brocarder Valérie Pécresse, qu’il estime bien trop proche d’Emmanuel Macron. « Je crois qu’au nom des 40 % des adhérents LR qui ont voté comme moi pour Éric Ciotti, j’ai décidé de soutenir Éric Zemmour pour qu’il soit notre prochain président de la République. »

Villepinte a convaincu

Passé par le Front national de Jean-Marie Le Pen dans sa jeunesse, Guillaume Peltier était, jusqu’à récemment, le vice-président des Républicains. Il avait été démis de ses fonctions par le président des Républicains, Christian Jacob, le 7 décembre dernier. Au lendemain du premier grand meeting d’Éric Zemmour à Villepinte, Guillaume Peltier avait confié sur Twitter ne pas rester « insensible » au discours de l’ancien journaliste. À l’époque, Éric Zemmour l’avait appelé pour le remercier. Une position qui lui avait attiré les foudres de l’état-major du parti.

À LIRE AUSSI« Comment rester insensible au discours d’Éric Zemmour », s’interroge Peltier

Par ailleurs, Guillaume Peltier est également connu pour avoir été proche de Philippe de Villiers, avec lequel il a travaillé dans les années 2000. Le fondateur du Puy du Fou, après avoir publiquement exprimé des doutes sur la candidature d’Éric Zemmour, avait finalement rallié le candidat après son meeting de Villepinte. Guillaume Peltier est la première figure politique de premier plan à rejoindre Reconquête !. 

Sans surprise, la réaction des Républicains ne s’est pas fait attendre. Sur Twitter, Christian Jacob s’est immédiatement fendu d’un message lapidaire. Rappelant que le député du Loir-et-Cher « n’exerçait plus aucune responsabilité dans les instances de LR », le président LR annonce que Guillaume Peltier « est de fait exclu de notre famille politique et ne peut plus s’en revendiquer », ajoutant par ailleurs que le concerné fait « un retour aux sources » — une référence aux premiers engagements politiques du député. 






Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published.