Politics

suivez le tirage au sort en live avec nous



16h40 : Le Qatar et les droits Humains, 2 salles, 2 ambiances

Je voudrais commencer ce reside en vous faisant un petit comparatif des discours des présidents et présidentes de fédé au sujet de la query du lieu de cette Coupe du monde 2022.

A ma gauche, Lise Klaveness, présidente de la fédération norvégienne (dont la sélection n’est pas qualifiée, certes), qui n’a pas tremblé des mollets au second de s’exprimer devant les 210 autres membres représentés au congrès de la FIFA l’autre jour : « La décision d’accorder le Mondial au Qatar a été prise de manière inacceptable. Il n’y a pas de place pour des employeurs qui ne veillent pas à la liberté et la sécurité des ouvriers du Mondial. Pas de place pour des dirigeants qui n’accueillent pas le soccer féminin. Pas de place pour des pays hôtes qui ne peuvent pas garantir légalement la sécurité et le respect des personnes LGBT. »

A ma droite, Noël “circulez y’a rien à voir” Le Graët, lui aussi droit dans ses bottes, à l’AFP hier : « On constate que la Coupe du monde au Qatar va faire progresser les droits humains de façon très rapide et très importante. Le Qatar s’ouvre sur le monde. Les progrès sont immenses depuis trois ans, […] bon nombre de décisions ont été prises dans le sens du social. Ceux qui visitent de façon très neutre savent que ce n’est pas encore la même selected qu’en Europe, automobile c’est un pays en voie de développement. » 

Va dire ça aux milliers de famille qui ont perdu un être cher sur les chantiers… 



Supply hyperlink

Leave a Reply

Your email address will not be published.