Politics

Troyes Ligue 1 Uber Eats EN DIRECT : suivez le match de la 35e journée


60e : Lionel Messi qui fait 18 touches avant de tenter un tir subtil du gauche. C’est bien à côté…

BUT REFUSE !!! Faute d’picture, l’arbitre M. Brisard swimsuit les conseils de ses collègues du VAR et refuse le however.

L’écran du VAR ne marche pas. C’est un gag…

58e : LE DEUXIEME BUT DE NEYMAR ? Mbappé va au contact avec Palmer-Brown et semble le charger dans le dos. Dans la foulée, Neymar s’amène le ballon et réussit un doublé. Mais il va y avoir un recours au VAR…

57e : Les deux pistons troyens, Larouci et Kaboré, font un sacré match.

53e : HAKIMI S’ECROULE DANS LA SURFACE TROYENNE !!! La passe de Mbappé était un bonbon. Il y a quand même un geste de la major d’Abou, le défenseur aubois. Pas de penalty cette fois pourtant.

52e : Aïe la cheville de Neymar… Petite frayeur quand le Brésilien, que l’on sait fragile de l’articulation, est resté au sol. Mais il se relève.

50e : Paris menait 2-0 sans montrer beaucoup de choses et s’est fait rattraper par des Troyens qui n’ont jamais fermé le jeu ni abdiqué. Mérité…

49e : LA PANENKA DE TARDIEU !!! TROYES EGALISE !!!

48e : Après Neymar-Moulin, c’est Tardieu-Navas avec le gardien qui tente de déconcentrer le tireur…

47e : PENALTY POUR TROYES !!! On fait une vanne pourrie et paf, Renaud Ripart s’écroule dans la floor, accroché par Kimpembe…

46e : Prime Video indique que tous les remplaçants parisiens sont partis s’échauffer, sauf Sergio Ramos. J’espère qu’un gorille rwandais ne lui a pas marché sur le mollet.

21h47 : Les joueurs ressortent des vestiaires. Consideration mesdames et messieurs, dans un immediate, ça va (re)commencer.

C’EST LA MI-TEMPS. Paris mène logiquement mais Troyes défend chèrement sa peau. Merci messieurs, on se retrouve dans quelques minutes.

45e+1 : +1: Récupération, dribble, frappe… Mbappé s’occupe de tout . Mais Jessy Moulin veille, comme sur le nook tiré directement par Di Maria qui swimsuit.

44e : Le rythme descend un peu en cette fin de première mi-temps très sympa . Je n’aurais pas cru écrire ça il y a trois-quarts d’heure.

42e : Le combo glissade + faute sur Danilo de Ripart est à ne surtout pas montrer dans les écoles de foot.

41e : Pour avoir vu jouer Lorient et Troyes aujourd’hui, l’ESTAC fait infiniment plus plaisir que les Merlus. Bon, a priori les deux équipes devraient se maintenir dans l’élite.

39e : Encore Messi qui frappe de loin cette fois. A côté… A l’origine, un superbe débordement de Nuno Mendes. Quand c’est bien, faut le dire aussi.

37e : MESSI SUR LE POTEAU !!! Oh l’amour d’intérieur du gauche de la Pulga !!! Derrière, Neymar marque mais il est hors-jeu.

31e : Messi pas très loin du 3-1 au second poteau mais sa reprise compliquée est ratée. Pas fameux l’Argentin pour l’immediate…

30e : BUT D’UGBO POUR TROYES !!! Superbe frappe croisée de l’avant-centre aubois, qui récupère une passe pleine axe de Nuno Mendes, vraiment catastrophique ce soir.

27e : Mbappé a pu revenir sur le terrain. La presse madrilène était à deux doigts de sortir des éditions spéciales sur la violence en Ligue 1.

25e : Et la tentative d’intox du gardien troyen n’a pas marché. Moulin n’a pas bronché et NEYMAR LUI MET SUR SA DROITE. 2-0 TRANQUILLOU

25e : Penalty validé par le VAR (logique). C’est Neymar qui va le tirer. Séquence rigolote entre le Brésilien et Jessy Moulin qui tente plus ou moins de le déconcentrer.

23e : PENALTY POUR PARIS !!! Ce diable de Mbappé (copyright CJP) servi par Neymar, va trop vite pour Palmer-Brown qui le fauche. Kyky reste au sol.

20e : Encore un nook pour Troyes. On voit beaucoup Tardieu aussi, le prototype du « bon joueur de Ligue 1 ».

19e : Superbe tacle de Verratti en pleine floor parisienne pour bloquer la chevauchée de Kaboré. L’ailier gauche troyen met la misère à Nuno Mendes depuis le début du match.

16e : Renaud Ripart, le sosie blond de Gareth Bale, reste au sol. Mais ça va aller… Je m’inquiète un peu, après avoir vécu l’hécatombe marseillaise (quatre blessés) lors de la victoire de l’OM à Lorient cet après-midi.

14e : L’Estac à l’attaque encore ! Les Parisiens gèrent peut-être un peu trop…

11e : Verratti, trop facile, perd un ballon dangereux. Renaud Ripart voit sa frappe déviée en nook par un défenseur du PSG.

11e : Les Troyens ne ferment pas le jeu. Ils passent beaucoup par le jeune Larouci côté gauche.

10e : Servi par Mbappé, Di Maria pas loin de marquer le deuxième however. Superbe début du match du futur ex-Parisien.

6e : BUT POUR LE PSG !!! Superbe centre de Di Maria du côté gauche et Marquinhos surprend Jessy Moulin à bout portant.

5e : DI MARIA A 2 DOIGTS DE MARQUER. Une-deux avec Verratti et l’Argentin enroule une merveille de pied gauche repoussée par Moulin.

4e : Coup franc très bien tiré par Tardieu et Biancone, gêné par un coéquipier, est tout près d’ouvrir la marque … Il a manqué 10 bons centimètres de détente à Kimpembe sur le coup.

3e : Première offensive troyenne avec un petit pont de Larouci sur Hakimi, qui accroche le Franco-Algérien. Coup franc pour l’Estac.

2e : De retour du Rwanda, Sergio Ramos se repose sur le banc.

 

20h42 : Enorme ambiance au Parc visiblement. On se croirait un jour de Toussaint à Issoudun.

20h40 : Sur Prime Video, Thierry Henry espère pour Mbappé le « 20-20 » : plus de 20 buts et plus de 20 passes cette saison en L1. Pour les pions, c’est bon ; pour les offrandes, il y a encore un peu de taf.

20h35 : On attend forcément de Mbappé qu’il améliore ses stats de meilleur buteur (24) et de meilleur passeur (15) de Ligue 1. Pour l’un de ses derniers matchs avec le PSG ?

20h25 : Et l’équipe de Troyes, me demanderez-vous, amis de l’Estac ? La voici, pas d’inquiétude. Il y a moins de stars, forcément.

 

20h15 : Bonsoir à toutes et tous ! On attend les promesses de l’Aube ce soir au Parc (vous l’avez ?) En attendant, voici la compo du PSG. C’est du lourd puisque même Leo Messi, incertain à trigger d’un souci de côtes, est titulaire .

 

L’atmosphère n’est pas très festive ces temps-ci du côté , et il n’y a pas trop de raisons que ça change ce dimanche soir pour la réception de Troyes .a été aussi le moins fêté, Navas, Ramos, Kehrer et Draxler viennent tout juste de rentrer, et tout le monde attend la quille. Mais il y a encore trois matchs à jouer en Ligue 1, dont ce rendez-vous face à l’Estac, promu plus très loin du maintien.

>> Parce qu’on n’est pas à l’abri que Kyky Mbappé nous fasse encore rêver, on se retrouve dès 20h15





Supply hyperlink

Leave a Reply

Your email address will not be published.

close