Entertainment

Twilight : des intrigues WTF dans le 1er scénario, “Bella devait tirer sur les vampires avec un fusil de chasse”



En 5 films, adaptés de quatre romans, la saga Twilight a rapporté plus de 3 milliards de dollars de recettes. Un succès immense qui a propulsé Robert Pattinson et Kristen Stewart au rang de stars. Mais avant d’être le film que l’on a vu au cinéma, le tout premier projet d’adaptation des aventures de Bella Swan et Edward Cullen était LOIN de ressembler aux romans. Vous n’allez pas en revenir !

Les producteurs voulaient un Twilight avec plus d’action et c’est WTF

Avant même la sortie du premier livre de Stephenie Meyer en 2005, les studios Paramount avait acheté les droits d’adaptation de la saga Twilight. Et à l’origine, ils voulaient un film très différent des livres comme l’a confié Mark Lord, scénariste qui avait été engagé pour l’adapter. Dans le podcast The Big Hit Show, il a confié que les producteurs lui ont demandé d’ajouter de l’action. Le but ? “Ils pensaient que nous allions perdre le public masculin s’il y avait trop de romance” se souvient-il.

>> TEST Twilight : le quiz ultime réservé aux VRAIS fans <<

Du coup, le scénariste avait inclus au scénario initial des scènes complètement improbables. “Bella devait tirer sur les vampires avec un fusil de chasse” a-t-il expliqué. Oui, vous avez bien lu. Et ce n’est pas tout, Catherine Hardwicke, qui a réalisé le premier film, a aussi expliqué : “Dans le script original, Bella était sur un jet ski poursuivie par le FBI. C’était une athlète star de l’école, rien à voir avec les livres“.

Le scénario a été complètement réécrit

Le projet a finalement été abandonné par le studio et repris par Summit Entertainment qui a engagé Catherine Hardwicke. La réalisatrice qui ne serait pas contre faire une suite de Twilight se souvient avoir été très claire. “J’ai dit : ‘D’abord, ce script doit aller à la poubelle. Ce n’est pas bon. Il faut que ça ressemble au livre‘” a-t-elle déclaré aux producteurs. Et elle a eu raison : le film, écrit par Melissa Rosenberg qui a aussi signé les quatre suites, a finalement conquis le public.





Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

close