Entertainment

voici les snacks équilibrés et gourmands de Feed.


Vous souhaitez faire le plein d’énergie avant une bonne séance de sport ou votre journée de travail ? Pour vous aider dans votre quête de la collation idéale, Anthony Bourbon a créé Feed., une marque de nutrition pratique et équilibrée, pour tous les moments de la journée. Objectif ? Vous aider à atteindre vos objectifs personnels (gain de temps, perte de poids, prise de masse musculaire…) grâce à des repas équilibrés et des snacks fonctionnels. Conçues en collaborations avec des diététiciens et ingénieurs en nutrition, les différentes recettes gourmandes et françaises de la marque sont vegan, sans gluten, sans lactose et faibles en sucre. Anthony Bourbon, nous en dit plus à propos de Feed. et de ses différents engagements. Rencontre.

Qui êtes-vous et que faites-vous ?

Je m’appelle Anthony Bourbon. Je suis le fondateur et CEO de Feed., une start-up que j’ai fondée en 2017 et qui est devenue experte de la nutrition saine pour tous les moments de la journée. Très jeune, je me suis retrouvé SDF. Aujourd’hui, j’ai levé 40 M € avec Feed. et j’ai investi dans plus de 40 start-up.

Pouvez-vous nous présenter Feed. ?

On propose depuis plus d’un an des snacks sains, faibles en sucres qui viennent s’intégrer au quotidien sur des moments de collation. Cela nous permet de répondre à l’ensemble des besoins nutritionnels de nos consommateurs sur tous les moments de leur journée.

Nos diététiciens, ingénieurs en nutrition humaine sélectionnent uniquement des ingrédients naturels (farine de lin, protéines de pois et de riz…) avec un index glycémique très bas qui vont permettre de répartir les nutriments pendant de longues heures. On va simplement les condenser dans un format super pratique, super utile. Tous nos produits sont vegan, sans gluten, sans lactose et fabriqués en France.

En quoi Feed. contribue-t-il à rendre le monde un peu meilleur ?

Feed. apporte une solution concrète contre les mauvaises habitudes. Cela fait des dizaines d’années que l’on constate le développement des fast-foods, la malbouffe et ses conséquences (obésité, diabète, NASH…). Les produits Feed. sont pratiques et équilibrés. Ils peuvent jouer un rôle décisif dans ces enjeux du quotidien.

La révolution de l’alimentation ça commence aussi par se remettre en question. Qu’on s’interroge en tant qu’humain sur nos besoins et sur l’impact de notre alimentation sur notre environnement. Peut-être se dire que le plaisir organoleptique, égoïste, personnel qu’on va ressentir en mangeant de la viande tous les jours ou des ingrédients qui ont un impact fort sur l’écosystème ne doit pas forcément primer. Aujourd’hui, produire 1 kg de protéines végétales est jusqu’à 6x moins coûteux en eau que produire 1 kg de protéines animales.

Chez ​​Feed., on a conscience de notre impact sur l’environnement. On veut qu’il soit le plus minimal possible et cela passe par les packagings (recyclés et recyclables), les ingrédients utilisés… Par exemple, pour 1 000 Feed. consommés à la place de repas classiques, on économise 1 million de litres d’eau. Il y a aussi le plaisir intellectuel de savoir que l’on participe à un projet environnemental cohérent qui fait du sens à l’échelle de la planète.

Nous avons aussi créé un programme de solidarité (Feed. BACK) pour ceux qui comme moi n’ont pas grandi avec les bonnes cartes en main. Pour défendre l’inclusion et lutter pour l’égalité des chances, chaque année nous aidons les jeunes défavorisés qui veulent néanmoins atteindre leurs objectifs ambitieux. Je suis persuadé qu’un regard bienveillant peut faire mentir le destin.

Et c’est pourquoi nous avons choisi d’aller sur le terrain aux côtés d’associations et de collectifs engagés dans l’aide aux enfants défavorisés, aux étudiants en difficulté ou aux jeunes femmes déterminées à construire leur avenir. Nous mettons à la disposition des associations ou des collectifs, les ressources nécessaires pour la diffusion de leur histoire.

Photo : ©Feed.

Pourquoi avez-vous décidé de vous lancer dans cette aventure entrepreneuriale ?

À un moment de ma vie, je me suis retrouvé à travailler énormément. J’avais la flemme de cuisiner et de faire mes courses. Je ne trouvais plus le temps de manger sainement. J’en avais marre de sauter des repas.

Et du coup j’ai cherché des alternatives pratiques et efficaces. Je n’en ai pas trouvé. J’ai donc décidé d’élaborer ma propre recette en traçant un excel assez simple qui répertorie l’ensemble des besoins d’un humain standard sur les bases de l’EFSA, l’agence Européenne d’alimentation. Et très rapidement, ça s’est enchaîné. Les collègues, les amis ont commencé à en manger, à m’en demander. Puis on a mis le projet sur Instagram, là ça a été un véritable buzz. On a levé plus de 20 millions en un an. On a recruté plus de 60 personnes. Désormais, on vend maintenant des millions de repas chaque mois et il y a une vraie traction autour du projet.

Quel message souhaitez-vous faire passer à travers votre action ?

Mon objectif est de secouer le système et de remettre la méritocratie au cœur du système. Il faut qu’en France, peu importe son lieu de naissance, peu importe sa condition sociale initiale, on puisse atteindre ses objectifs et réaliser ses rêves. Aujourd’hui, ce n’est pas le cas. Il faut combattre le déterminisme social. C’est ma mission. C’est devenu celle de Feed.

Les équipes se lèvent chaque matin avec l’objectif de partager au plus grand nombre les valeurs de Feed., à savoir : détermination, résilience, ambition, passion. Elles doivent permettre à n’importe qui de croire en soi et de se dépasser. Ainsi, quand on travaille chez Feed., on ne vend pas des barres ou des boissons, mais du rêve et de l’espoir.

Vous souhaitez dénicher la collation saine et idéale pour votre journée ? Rendez-vous sur le site de Feed. pour découvrir les différents repas et snacks de la marque !





Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published.